Suivez nous sur twitter

EXCLUSIF !

Découvrez le Dossier "Accessibilité numérique"

Fiches pratiques au service des ressources humaines

Myriam EL KHOMRI – Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

myriamprofil2

Comme l’origine ethnique ou le sexe, le handicap est incontestablement source de discrimination, dans l’emploi mais aussi dans d’autres domaines. Cette situation est particulièrement injuste, tout particulièrement pour les 22% de personnes handicapées actives au chômage.

Le Gouvernement, lors du Comité Interministériel du Handicap du 25 septembre 2013, a montré qu’il souhaitait rompre avec une approche catégorielle des politiques en faveur des personnes handicapées pour amener notre société à devenir plus inclusive. Cette mobilisation inédite du gouvernement a permis de dessiner des solutions pour répondre aux discriminations liées au handicap, et pour avancer sur le chemin de l’égalité. L’un des quatre axes de ce Comité Interministériel était l’emploi, en cohérence avec la priorité du Gouvernement.

Des perspectives ont été tracées en termes de formation professionnelle, d’accompagnement et de maintien dans l’emploi, de respect de l’obligation d’emploi, et de développement des échanges entre secteur protégé, secteur adapté et entreprises.

La prochaine échéance est la Conférence nationale du handicap (CNH) en décembre 2014. La CNH, mise en place dans le cadre de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, se déroule tous les 3 ans afin de débattre des orientations et des moyens de la politique concernant les personnes handicapées. La CNH 2014 constitue donc un rendez-vous important qui permettra de dresser un bilan des mesures décidées l’année dernière et de promouvoir des thèmes ou des actions jugés prioritaires au regard de la situation actuelle des personnes handicapées.

Les décisions du gouvernement s’accompagnent de moyens conséquents, puisque le ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social prévoit de consacrer 621 M€ pour l’ensemble des dispositifs en faveur des travailleurs handicapés en 2015, alors que ce montant était de 512 M€ en 2012, soit une progression de plus de 21%.

Mais ces orientations politiques seront d’autant plus efficaces que les employeurs feront évoluer leur regard sur le handicap : les travailleurs handicapés ont des compétences comme tous les autres travailleurs et l’adaptation des postes de travail est une source d’innovation et d’amélioration des conditions de travail de tous les employés. La France ne peut se priver d’aucune énergie, d’aucune compétence pour redresser son économie et sortir de la crise. Améliorer le taux d’emploi des travailleurs handicapés constitue un enjeu majeur, pour les personnes elles-mêmes, et pour le pays dans son ensemble.

L’emploi est un combat à mener en mobilisant tous les acteurs, toutes les énergies. C’est précisément l’objectif poursuivi par L’Officiel du handicap qui, depuis près de dix ans, œuvre tant en faveur du Dialogue entre les différentes parties prenantes de l’emploi et de la formation des personnes handicapées qu’au service de la valorisation des « bonnes pratiques ». Nous saluons et encourageons l’ensemble de ces acteurs réunis ayant la volonté de tout mettre en œuvre pour faire progresser l’emploi et la formation des personnes handicapées.